Demande de revalorisation des salaires dans le secteur sociojudiciaire

 

Un courrier a été adressé à Madame la Première ministre par les fédérations actrices du secteur sociojudiciaire, dont la FNCIDFF, concernant la revalorisation des salaires dans nos associations membres. 

 

Dans ce courrier, il est rappelé que les associations des Fédérations Nationales France Victimes, Solidarité Femmes, Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles et Citoyens et Justice, reçoivent chaque année plus d’un million de personnes en difficultés (dont majoritairement des femmes et des mineur.es) et assurent la plupart des missions confiées au secteur associatif par le milieu judiciaire entre autres (numéros nationaux 3919 ou 116006, TGD, BAR, bureaux d’aide aux victimes, évaluation du danger, mesures socio-éducatives, mandats pré et post sentenciels, etc.). 

 

Nous y rappelons la situation des associations et des salarié·e·s que nous représentons qui est extrêmement tendue, dans un contexte toujours plus exigeant, et c’est pourquoi, alors que nous en sommes exclus à ce jour, nous avons demandé à pouvoir bénéficier des revalorisations récemment accordées à d’autres secteurs ou professions. 

 

Lire le courrier