« Actuellement, près de 80 % des salariés à bas salaire sont des femmes, et 74 % d’entre elles occupent des emplois à temps partiel.(1)

L’écart global de rémunération en France entre les femmes et les hommes est de 16,5 %.(2)

L’égalité de rémunération est essentielle, non seulement pour les femmes, mais aussi pour faire advenir un monde de dignité et de justice pour toutes et tous. (3)»

 


La campagne « Et en pratique ? Ne laissez pas les habitudes réécrire les droits»
Pour lutter contre les inégalités auxquelles doivent faire face les femmes dans le monde du travail,  à l’occasion de ce 8 mars, la FNCIDFF lance le deuxième volet de sa campagne « Et en pratique ? Ne laissez pas les habitudes réécrire les droits». Ce visuel porte sur l’égalité salariale et la nécessité de faire valoir ses droits. Il met en avant le combat quotidien des CIDFF (Centre d’Information sur les droits des femmes et des familles) dans la lutte pour l’égalité femmes-hommes et l’accès au droit.
 

 

Accueillir, informer et accompagner les femmes et les familles

Les 103 CIDFF, répartis sur l’ensemble du territoire, informent chaque année plus de 557 000 personnes sur leurs droits, ils accompagnent plus de 22 500 personnes dans le domaine de l’emploi, de la formation professionnelle et de la création d’entreprise, majoritairement des femmes. Ils constituent l’un des principaux réseaux d’information du public sur ses droits et exercent une mission d’intérêt général, confiée par l’État, dont l’objectif est de favoriser l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes et de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Leur information est gratuite et confidentielle.
 


Une campagne en trois temps

Cette campagne lancée par la FNCIDFF se déroule en trois temps sur l’année 2021, à travers trois volets complémentaires des droits des femmes : l’égalité en droit, l’égalité salariale et la lutte contre les violences.

 

Un appel aux dons

Un volet appel aux dons permet la fabrication de nouveaux outils spécifiques d’information qui seront remis à toutes les femmes victimes de violences reçues dans les CIDFF (plus de 78 000 chaque année).
Lien appel aux dons : https://www.helloasso.com/associations/federation-nationale-des-cidff/formulaires/5
 
Le succès de cette campagne repose aussi sur votre soutien. Nous vous en remercions.
Il est du ressort de toutes et tous de ne pas laisser les habitudes réécrire les droits.

Contacter votre CIDFF : https://fncidff.info/les-cidff/cidff-a-votre-service

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux avec les # suivants :

 #EtEnPratique #NeLaissezPasLesHabitudesRéécrireLesDroits #LeRéflèxeEgalité

1)    In https://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2009-6-page-124.htm , Françoise Milewski
2)    In https://ec.europa.eu/eurostat/databrowser/view/sdg_05_20/default/table?lang=fr , Eurostat
3) In https://www.un.org/fr/observances/equal-pay-day/messages, António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies