Lutte contre les violences

Combattre un archaïsme social qui entrave la liberté, l’intégrité, la sécurité des femmes

 

La FNCIDFF et les CIDFF sont fortement investis dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Cet investissement se décline localement par la mise en œuvre d’actions en direction des femmes, des professionnel·le·s et du grand public.

 

Les violences envers les femmes s’exercent dans la sphère familiale, au sein du couple, mais aussi dans l’espace public ou dans l’univers professionnel. Ces violences peuvent prendre différentes formes : physiques, sexuelles, psychologiques, administratives, économiques, cyberviolences. Elles touchent tous les milieux et tous les âges. 

 

Grâce à leurs connaissances des problématiques liées aux violences faites aux femmes, les CIDFF sont sollicités pour : 

 

  • Écouter, informer, accompagner les femmes victimes de violences sexistes et sexuelles. Les équipes professionnelles des CIDFF (composées notamment de juristes, de conseillèr·e·s emploi, de psychologues, de travailleur·se·s sociaux·les…) accueillent les femmes victimes et les informent sur leurs droits, identifient leurs difficultés afin de leur proposer un accompagnement global dans leurs démarches policières, judiciaires, médicales, sociales et professionnelles.  

 

  • Sensibiliser et former des partenaires travaillant au contact de femmes victimes de violences : police, gendarmerie, travailleur·se·s sociaux·les, médecins, magistrat·e·s...

 

  • Prévenir les violences sexistes et sexuelles et les inégalités entre les femmes et les hommes : intervention au sein des établissements scolaires, organisation de journées de sensibilisation en direction du grand public et des entreprises.

 

 

 Retrouver les plaquettes d'information de la FNCIDFF sur la lutte contre les violences