1972 - 1981

 

 

En 1972, le premier Centre d'Information Féminin est créé à Paris (devenu aujourd'hui la Fédération nationale des Centres d’information sur les droits des Femmes et des Familles). Sa création est suivie par celle de nombreux CIF, qui se développent progressivement dans toute la France. Aujourd’hui, le réseau des Centres d’information sur les droits des Femmes et des Familles (CIDFF) compte 106 associations locales.

 
 
 
Janvier 1972
 
Ouverture à Paris du Centre d’Information Féminin.
 
À sa création l’association :
  • loge 69, rue de Varenne - Paris 7e (annexe de l’Hôtel Matignon),

  • dispose d’une ligne budgétaire rattachée au Secrétariat Général du Gouvernement,

  • le Premier ministre nomme son Conseil d’Administration, composé de fonctionnaires et de représentants des grands médias. 

 Les services proposés au public étaient :

  • l’information juridique,

  • l’information professionnelle,

  • l’information sur la vie quotidienne.

 

1972/1974

Création en Ile-de-France et en province d’une dizaine de CIF à la demande de collectivités territoriales ou d’associations féminines.

 
 
1974
 
  
        Françoise Giroud, secrétaire d'État à la condition féminine, devient                              présidente du CIF.
 
 
 
 
Elle souhaite qu’aux côtés des Déléguées Régionales nouvellement nommées, les CIF appuient, par l’information, les 150 mesures qu’elle propose afin de faire évoluer la «condition » des femmes.
 
 
1974/1976
 
Deuxième vague de création de CIF en province.
  • Fin 1976, on trouve des CIF en Ile-de-France, Rhône-Alpes, Limousin, Midi-Pyrénées, Pays-de-la-Loire, Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Lorraine, Franche-Comté.
 
 
1976/1978
 
Nicole Pasquier, secrétaire d'État chargée de l'Emploi Féminin, devient Présidente du CIF de Paris.
  • Le CIF de Paris devient association nationale. Il intègre dans son Conseil d’Administration les représentants des CIF locaux. Les CIF développent leurs actions dans le domaine de l’aide à l’insertion professionnelle et deviennent, pour de nombreuses collectivités locales, des partenaires actifs.

 

1977/1979
 
Naissance de plusieurs CIF en Pays-de-la-Loire, Picardie et Nord-Pas-de-Calais.
 
 
1978
 
Devenue Présidente du CIF national, Nicole Pasquier suggère que les CIF prennent le nom de CIF-F : Centre d’Information Féminin et Familial.
  • Nomination des premières chargées de mission départementales.

 

1979/1981
 
Le CIF national crée à Paris un nouveau département d’information dans le domaine de la maternité, la sexualité et la prévention-santé.
  • Dans le cadre d’une convention « Mission Santé Famille », signée avec le ministère de la Santé, 8 CIDF développent un secteur identique.
  • Monique Pelletier, est nommée ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Famille et de la Condition féminine.
 

Actualité

Publié le 15/04/2021

"Madame la présidente" , Pourquoi ça coince encore ? Le Webinaire des Sportives

Webinaire de notre partenaire Les Sportives sur la place des femmes dans les instances

Lire plus

Publié le 26/03/2021

Sortie de la Tuquie de la Convention d'Istanbul, une régression inadmissible pour les droits des femmes

La FNCIDFF les 13 FR-CIDFF et les 103 CIDFF font part de leur consternation face au décret annonçant le retrait de la Turquie de la Convention d’Istanbul...

Lire plus

Publié le 24/03/2021

Nouvelle plaquette l'Ordonnance de protection de la FNCIDFF

Plaquette présentant les nouvelles modalités d'attribution de l'ordonnance de protection

Lire plus

Publié le 16/03/2021

Et en pratique ? Ne laissez pas les habitudes réécrire les droits ! 2e volet

8 mars 2021, lancement du deuxième volet de la campagne Et en pratique ? Ne laissez pas les habitudes réécrire les droits ! consacré cette fois au monde du travail, plus particulièrement aux inégalités salariales entre les femmes et les hommes

Lire plus

Publié le 07/03/2021